Naufrage en Méditerranée : « c’est le moment de la honte », affirme le Pape

Publié le par CERCLE SAINT-PIERRE

Juste après la prière du Regina Cœli, le Pape François a évoqué le dramatique naufrage survenu jeudi en Mer Méditerranée, qui a coûté la vie aux 130 personnes se trouvant à bord de la fragile embarcation. Leurs appels à l’aide n’ont reçu aucune réponse.

«Je vous avoue que je suis très attristé par la tragédie qui s'est à nouveau déroulée ces derniers jours en Méditerranée... 130 migrants sont morts en mer. Ce sont des personnes. Ce sont des vies humaines qui, pendant deux jours entiers, ont imploré de l'aide, en vain. Une aide qui n'est pas venue. Frères et sœurs, interrogeons-nous tous sur cette énième tragédie. C'est le moment de la honte. Prions pour ces frères et sœurs, et pour tous ceux qui continuent à mourir au cours de ces voyages dramatiques. Nous prions également pour ceux qui peuvent aider mais préfèrent détourner le regard. Prions en silence pour eux». Ce sont les mots prononcés avec gravité par le Pape, au terme du Regina Coeli de ce dimanche.

Jeudi 23 avril, l’ONG SOS Méditerranée indiquait avoir repéré, au large des côtes libyennes, une dizaine de corps près d'un bateau pneumatique retourné qui avait été signalé en détresse avec environ 130 personnes à bord. Aucun survivant n’a été retrouvé lors des opérations de recherches menées par le navire Ocean Viking -affrété par l'ONG basée à Marseille-, ainsi que trois navires marchands dans des conditions météorologiques très difficiles.

Selon l’Organisation internationale des migrations (OIM), au moins 453 migrants ont péri depuis le 1er janvier 2021 en Méditerranée, essentiellement sur cette route centrale au départ de la Tunisie et de la Libye.

Source https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2021-04/regina-coeli-appel-naufrage-mediterranee-migrants.html

Quelque 130 personnes sont mortes lors du naufrage de leur embarcation de fortune.

Quelque 130 personnes sont mortes lors du naufrage de leur embarcation de fortune.

Publié dans Vatican

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article