Zlatko SABLJIC - Un homme de valeur au service de la Liberté et de l’Homme

Publié le par CERCLE SAINT-PIERRE

Ce lundi 5 octobre ont eu lieu les obsèques du lieutenant-colonel Zlatko Sabljic en l'église St-Pierre d'Auriol en présence du général Thierry Burkhard, chef d'état-major de l'armée de terre, de huit généraux, et de nombreux officiers de la légion étrangère, d'anciens combattants et de nombreux amis.

Vous trouverez ci-dessous un article publié dans le journal de la paroisse AURUOU magazine n° 114 du mois de juillet 2014. Vous pouvez aussi télécharger un article sur la Maison du Légionnaire paru dans ce même journal.

le lieutenant-colonel (er) Zlatko SABLJIC

le lieutenant-colonel (er) Zlatko SABLJIC

Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)
Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)
Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)

Photos avec l'aimable autorisation de la maison du légionnaire d'Auriol (Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur les bords droite ou gauche pour faire défiler)

Un homme de valeur au service de la Liberté et de l’Homme

En 2014 le lieutenant-colonel (er) Zlatko SABLJIC a eu le grand honneur de porter la main du capitaine DANJOU, lors de la commémoration de Camérone.

Voilà 40 ans que le lieutenant-colonel (er) Zlatko SABLJIC, né en ex-Yougoslavie, s’est engagé dans la Légion Étrangère. Sa remarquable manière de servir et son courage au cours des combats lui ont valu d’être nommé Officier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite.

Chef de groupe de combat, il se distinguera en particulier au Zaïre, au Liban, au Tchad, à Sarajevo. Autant de réussites qui lui ont valu de s’élever dans la hiérarchie. Il passera du grade de caporal en 1975 à celui de lieutenant-colonel en 2009. Il effectuera sa dernière mission, en août 2010, en République de Côte d’Ivoire.

Atteint par la limite d’âge, le lieutenant-colonel Zlatko SABLJIC quitte le service actif le 31 juillet 2012. Depuis il occupe les fonctions de directeur de la Maison du légionnaire d’Auriol qui abrite actuellement 63 pensionnaires. Des travaux d’agrandissement en cours, porteront à 80 places la capacité d’accueil de l’établissement.

« Ce qui m’intéresse le plus dans ce travail, c’est la prise en compte de l’homme dès son arrivée », explique le lieutenant-colonel SABLJIC. « Ils sont presque tous en rupture avec leur famille et il est important pour eux de trouver un nouveau foyer, de retrouver celui qu’ils connaissaient lorsqu’ils étaient en activité. Ils ont besoin de structures pour se sentir chez eux… Combattre la solitude cette - mauvaise conseillère -, se sentir épaulé en cas de besoin… besoin d’une présence, d’une autorité amicale, discrète, qui ne pose pas de questions et ne juge pas… besoin de retrouver cette fraternité et cette camaraderie perdues hors de leur communauté d’Armes»

« Pour les plus dépendants, qui doivent alors bénéficier de soins spécialisés dans des établissements dédiés, quitter la Maison du légionnaire est un véritable déchirement … mais nous continuons dans la mesure de nos moyens à les assister moralement et matériellement. »

« Au sein de la Maison, trois grands lieux de rencontre, véritables points de repère : l’infirmerie, bien équipée, et son suivi médical permanent, la grande et lumineuse salle à manger où sont servis d’excellents repas, et le Club enfin où ils se retrouvent pour passer un bon moment ensemble… Le pèlerinage annuel à Lourdes est aussi pour eux un moment important. Nous avons également parmi nous quelques jeunes qui souhaitent trouver un travail et que nous accompagnons dans leur recherche d’emploi. »

Cette année, la Maison du légionnaire, fondée en 1934 par le Général ROLLET, fêtera ses 80 ans, que le lieutenant-colonel (er) SABLJIC envisage de commémorer comme il convient : « Nous fêterons ça après l’été. Il y aura bien sûr un concert avec la Musique de la Légion Étrangère, une présentation historique de la Maison accompagnée d’un petit film tourné dans les années 50. Mais tout n’est pas bouclé… ». Gageons que de nouvelles idées se feront jour d’ici là, auxquelles participeront tous les pensionnaires de la Maison, unis comme toujours dans un esprit de corps, de camaraderie et de fraternité.

Hélène MÉAN
AURUOU magazine n° 114 juillet 2014

Pour télécharger le fichier cliquer sur [pdf] MAISON DU LÉGIONNAIRE

Publié dans La vie du village

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article